Circé – Madeline Miller

Titre: Circé

Auteure: Madeline Miller

Editeur: Pocket

Sortie: 02/05/2019

Helios, dieu du soleil, a une fille : Circé. Elle ne possède ni les pouvoirs exceptionnels de son père, ni le charme envoûtant de sa mère mais elle se découvre pourtant un don : la sorcellerie, les poisons et la capacité à transformer ses ennemis en créatures monstrueuses. Peu à peu, même les dieux la redoutent.
Son père lui ordonne de s’exiler sur une île déserte sur laquelle elle développe des rites occultes et croisent tous les personnages importants de la mythologie : le minotaure, Icare, Medée et Ulysse….

Mais cette existence de femme indépendante et dangereuse inquiète les dieux et effraie les hommes. Pour sauver ce qu’elle a de plus cher à ses yeux, Circé doit choisir entre ces deux mondes : les dieux dont elle descend, les mortels qu’elle a appris à aimer.

Circé est la fille d’Hélios, le dieu du soleil, et de l’océanide Persé. Elle ne possède ni les pouvoirs de son père ni la beauté de sa mère. A cause de cela, elle est rejetée par les siens. Son père lui ordonne de s’exiler sur l’île d’AEaea quand elle lui dit ce qu’elle a fait en utilisant de la magie.
Sur cette île déserte, elle rencontrera des figures importantes de la mythologie grecque.

Circé est un personnage qui m’a beaucoup touchée. Je n’avais qu’une envie c’était de la prendre dans mes bras et lui dire qu’elle vivra bientôt des jours meilleurs.
J’ai aimé la voir évoluer, prendre en maturité et s’épanouir dans ce qu’elle fait. La vie ne lui a clairement pas fait de cadeaux mais elle a su apprendre de ses déceptions, de ses erreurs.

Ce livre ne m’a pas laissé indifférente. Il se lit bien même si j’ai trouvé qu’il y avait des longueurs. J’aurai aimé aussi que certaines choses soient plus approfondis comme sa relation avec Hermès, ses rapports avec sa famille. J’ai aimé me plonger dans la mythologie grecque et d’en avoir appris plus sur Circé. L’écriture de l’auteure est fluide et mélancolique. Cette lecture m’a donné envie de lire des romans sur les personnages que Circé a croisé. D’ailleurs j’espère que Madeline Miller écrira un livre sur Hermès car je suis curieuse de lire son point de vue.

Circé n’est pas un coup de cœur pour moi mais il s’en rapproche.

Note: 5/5⭐

« Dans une existence solitaire, il existe des moments rares où une autre âme plonge tout près de la vôtre, comme les étoiles qui s’approchent de la terre une fois par an. Pour moi, il avait été ce genre de constellation là. »

« Les jours passaient lentement, s’effeuillant, tels des pétales de roses dans le vent. »

« Une rose divulguerait ses secrets en étant moulue, une autre devait être pressée, une troisième, macerée. Chaque sort représentait une montagne qu’il fallait de nouveau gravir.
Je m’obstinai.
Si mon enfance m’avait appris quelque chose, c’était l’endurance. »

« Il semble que punir les femmes soit le passe-temps favoris des poètes. Comme s’il ne pouvait pas y avoir d’histoire à moins que nous rampions en pleurant… »



2 commentaires sur “Circé – Madeline Miller

  1. J’ai adoré renouer avec la mythologie avec cette auteure. Circé se fait avoir par les hommes et manipuler. Elle réagit. Elle évolue dans un monde misogyne et petit à petit elle s’en extrait avec Telemaque, je trouve. Ils sont plus sur un pied d’égalité. Je trouve ton avis intéressant, ça m’a fait réfléchir. J’ai comme toi aimé la fin. Deux coup de coeur littéraire. J’ai bien l’intention de suivre cette auteure.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s